Visite du Vieux Lussac

Les incontournables / Don't miss !

Sports & Nature

Itinéraires & visites

Autre / Other

Visite du Vieux Lussac

Commune de Lussac-les-Châteaux

Visite du Vieux Lussac

Pour commencer la visite, nous vous proposons de longer la route nationale vers Poitiers. Le long de cette route construite à la fin du XVIIe siècle s'étaient installées plusieurs auberges :
- au 5 avenue du recteur Pineau, le Grand Cerf
- au 2 avenue du Dr Dupont, le Lion d'Or .
De l'autre côté de la route, un bâtiment récemment restauré et coiffé d'une belle girouette, abrite le puits qui desservait ces auberges et dont le mécanisme est encore en place.

Tournez à droite vers le centre ville, l'hôtel du Commerce se trouve au coin des anciens remparts de la ville dont on aperçoit un vestige au-dessus des toits et où se remarque également la tour escalier de l'ancien palais de justice.

Vous arrivez maintenant à l'église. entièrement restaurée à la fin du XIXe siècle. Sa façade du XIIe siècle (sauf le portail) a été conservée comme en témoignent les modillons. Entrez dans cet édifice, vous serez surpris par le nombre de statues et la taille du chemin de croix.

A noter la belle chaire en bois, le bénitier du XVIIe siècle, la statue de la Vierge du XVIIIe dans le chœur qui a conservé des chapiteaux romans. 
Au sol du bras gauche du transept se trouve une pierre tombale à inscription. Revenez sur la place de l'église pour prendre la rue du Four, laquelle mène à un point de vue sur la vallée. En face de vous un ancien château d'eau de 1888.Plus bas, à gauche, on aperçoit les toits du lieu-dit " La Marche " avec sa célèbre grotte (Privée et classée Monument Historique, elle se visite dans le cadre de balades organisées par le Musée de Préhistoire). Vous pouvez continuer ce sentier (voir circuits de promenade), sinon revenez sur vos pas et prenez l'escalier à votre gauche. Vous longez le rempart nord de la ville : ce sentier permettait autrefois d'accéder à la fontaine Saint-Maixent, qui fut pendant longtemps le seul point d'eau potable de la ville.

Après être passé sous la voie ferrée, vous voyez à gauche, l'ancien abattoir et en face une ancienne maison de tanneur avec les séchoirs sous le toit transformés en loggia. Le long du ruisseau, se trouve un lavoir à l'usage aujourd'hui bien désuet. Le petit édicule surmonté d'une croix, c'est l'emplacement de la fontaine Saint-Maixent, captée au XIXe siècle pour l'alimentation du château d'eau.A l'autre extrémité de la pelouse, une salle municipale aménagée dans une ancienne tannerie, présente scellées dans les murs des cornes de bovins qui servaient à faire sécher les peaux. Revenez sur vos pas puis continuez vers la gauche en longeant la falaise qui soutenait le château.

Plus loin c'est le "Petit Moulin". Il a sans doute été construit en même temps que l'étang aménagé en 1492 par Geoffroy Taveau seigneur de Lussac.Pour faire le tour de l'étang, voir les circuits de promenade ; sinon prenez la petite rue du château qui surplombe le " Petit Moulin ". Vous arrivez dans la première cour de l'ancien château féodal.Devant vous un pan de mur en ruines avec une archère canonnière et un bloc de pierre creusé de trois cavités (mesures d'imposition) rappelle la grange aux dîmes. A votre gauche se situe la masse imposante des restes de l'entrée principale du château en partie masquée par des constructions récentes. Le château proprement dit est entièrement détruit et la cour principale est une propriété privée. 

Après avoir traversé le passage à niveau, prenez l'impasse à votre gauche, elle vous mène à un passage étroit sous une ancienne maison à colombage.

A gauche de ce passage, on remarque les restes de l'ancien mur de la ville, puis dès l'accès sur la rue Saint-Michel on découvre l'emplacement d'une ancienne porte de ville dont il reste la tour de contrôle.Descendez la rue, vous avez devant vous une très vieille maison, avec sa fenêtre géminée, du faubourg Saint-Michel et à votre gauche, au fond d'un jardin dévorée par le lierre, les restes d'une grosse tour en amande de l'enceinte du château. Revenez vers le centre ville en remontant la rue Saint-Michel, c'était autrefois l'axe principal de la ville bordé de vieux logis des XVIe et XVIIe siècles. Un sourire dans cette rue, au n° 34 une petite statue domine un toit. Il s'agit de Bacchus, œuvre d'un tailleur de pierres pour le conseil de révision de 1883.
A l'angle du n° 17 une statue de Saint-Michel, installée en 2001, domine de quelques mètres la rue du même nom. Cette maison ancienne à pignon sur rue est le presbytère, où rue des Lymbes, se remarque un soupirail protégé par une grille fleurdelisée. 

Rue Saint-Michel à nouveau, sur le fronton d'une lucarne du n° 22 on distingue le blason des Rochechouart, seigneurs de Lussac de 1526 à la Révolution.

Le beau logis du n° 20 abrite le musée de Préhistoire . Consacré principalement à la présentation de l'important mobilier préhistorique découvert dans les grottes de Lussac et des environs, il montre également quelques documents de l'histoire locale .Remontez et prenez à gauche la rue Françoise de Rochechouart, et après être passé sous le porche de l'hôtel de ville, vous allez maintenant regagner le parking ombragé du champ de foire d'où vous êtes parti.

INFO

Cartes et plans sont disponibles à l'Office de Tourisme. Téléchargez le document en format PDF (1,6 Mo)

CARTE / MAP


Afficher Activités sur une carte plus grande